• Isabelle

49/ Brahma mûdra

Dans la Trimurti hindoue, Brahma est accompagné de Vishnou et Shiva, tous trois symbolisant dans l'ordre la création, la préservation, la destruction*. Le Dieu Brahma est traditionnellement représenté dans un lotus avec 4 visages tournés vers les 4 grandes directions et récitant les 4 grands Véda.

Mûdra, comme nous l'avons vu dans les posts 22/, 23/, 24/ représente un geste d'une partie du corps ou de tout le corps qui participe à la circulation de l'énergie dans tout notre être.


Dans les années 1991, 92, 93 (la mémoire nous fait défaut...) nous avons participé, comme d'autres années, au Congrès International de Bitche en Moselle.

Shri Mahesh nous dispensait les cours de pratique et il invitait des sommités dans différents domaines du yoga comme des Swami venu d'Inde, des experts en culture indienne mais aussi en l'alimentation et autres pratiques.

Cette année là (nous ne savons plus laquelle...) il avait invité un yogi qui nous faisait pratiquer systématiquement à toutes les séances Brahma mûdra avec les sons. Dans un gymnase avec 120 personnes, je vous assure que ça vibre profondément en nous et autour de nous !


La posture est assez simple en elle-même. Soyez simplement vigilant si vos cervicales sont fragiles. La posture traditionnelle consiste à tourner la tête à droite, à gauche, en haut et en bas en laissant vibrer les son : A - O - I - M.

Vous trouverez ici une variante avec la tête qui descend en flexion vers l'épaule droite et vers l'épaule gauche. Attention, ce n'est pas l'épaule qui bouge mais bien la tête. Et à chaque expiration on laisse un son vibrer. Le son accompagne la tête là jusqu'où c'est possible dans l'instant et à l'inspiration, la tête revient dans son axe. Le souffle s'allonge, la vibration se répand.


Si vous êtes en télétravail, cet enchaînement est parfait pour relaxer les yeux en fermant les paupières durant le temps de la posture, pour détendre les tensions de la nuque en amenant des mouvements doux, en conscience, pour détendre la mâchoire du bas souvent crispée, pour revenir à une respiration adaptée après l'allongement de l'expiration grâce au son.


Après cette pratique prenez un petit temps en restant dans la posture assise confortable, les yeux fermés : les vibrations des sons ont permis à votre mental d'être calme, apaisé, tranquille. C'est le bon moment pour un temps de méditation, dans l'observation bienveillante du souffle...


* Pour aller plus loin :

"... les trois dieux agissent de concert et de façon permanente : Brahmā assure la production indéfinie de formes nouvelles et inspire l'activité créatrice des hommes et des dieux ; Śiva met en place les obstacles nécessaires à l'accomplissement de toute œuvre valable, détruit aussi les forces mauvaises et, d'une façon générale, aide au franchissement des étapes (à ce titre, il est le dieu de la mort et des renaissances, en même temps que celui du progrès spirituel) ; Viśnu est, dans cette perspective, le dieu « bon » (vasu-déva) par excellence, guérissant les maladies, assurant la prospérité de ses fidèles, intervenant dans le monde (doctrine des avatārs...)"

Mr Jean Varenne dans https://www.universalis.fr/encyclopedie/trimurti/

0 vue

© 2017 Yogagliardi - par Isabelle Gagliardi • Professeur de Yoga, gestion du stress, massages Ayurvédiques • isabelle@yogagliardi.fr • Tél. : 06 12 27 17 05