• Isabelle

36/ La fable des deux loups

Connaissez-vous cette légende amérindienne du peuple Cherokee ?


Un vieux chef Cherokee utilisa cette fable des deux loups pour enseigner la vie à son petit-fils :

"C'est un combat terrible qui se produit entre deux loups.

Un des loups est méchant : il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine, les regrets, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement, l'infériorité, la culpabilité, les ressentiments, les mensonges, la compétition, l'orgueil.

L'autre est bon : il "est" la joie, la paix, l'amour, l'espoir, le partage, la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue en toi, en chacun de nous, en fait".

Silencieux, son petit-fils réfléchit... puis lui demande : "Grand-papa, lequel des loups gagne ?"

Le vieux Cherokee répondit simplement : "Celui que tu nourris !"


La connaissance de soi nous invite à reconnaître en nous le cercle vicieux des pensées négatives, stressantes, limitantes et le cercle vertueux des pensées positives, épanouissantes, aimantes. Les deux existent, co-existent dans notre royaume intérieur et nous détenons le pouvoir suprême de porter notre énergie de conscience vers celui que nous souhaitons voir régner en souverain pacifique...


Alors voici une petite pratique toute simple pour nourrir, ce loup blanc, ce cercle vertueux en nous. A chaque fois que surgit en nous des pensées telles que :

"je suis triste", " je suis épuisé", "je suis agacé", "je suis en colère", "je suis frustré", "je suis désespéré", "je ne suis pas à la hauteur", "je suis nul", "je suis déçu"... accueillons les avec bienveillance comme des pensées qui expriment une certaine réalité à laquelle nous ne souhaitons pas souscrire, nous ne souhaitons pas apporter d'énergie.

Cet accueil bienveillant est indispensable car comme le dit Neale Walsch :

"Ce que j'embrasse s'efface, ce à quoi je résiste persiste"...


Et, dès que possible, revenons dans le chakra du cœur et laissons vibrer les "antidotes" en mettant vraiment toute notre énergie de conscience dans cette vibration douce et puissante à la fois, véritable nourriture de l'âme :


"JE SUIS JOIE ", "JE SUIS SANTE PARFAITE",

"JE SUIS DOUCEUR", "JE SUIS SERENITE",

"JE SUIS JUSTESSE", "JE SUIS CONFIANCE", "JE SUIS PAIX"

"je sais que JE SUIS UNION PARFAITE AVEC LA CONSCIENCE AMOUR"

"je sais que JE SUIS INCONDITIONNELLEMENT, PARFAITEMENT, ETERNELLEMENT BIEN AIME DE L'AMOUR"




Et prenons soin de laisser une vague de GRATITUDE grandir de notre cœur à tout notre être, à toute l'humanité, à la Terre, à l'Univers...

424 vues

© 2017 Yogagliardi - par Isabelle Gagliardi • Professeur de Yoga, gestion du stress, massages Ayurvédiques • isabelle@yogagliardi.fr • Tél. : 06 12 27 17 05