• Isabelle

33/ Makarasana

Makara = un animal marin mi-éléphant, mi-crocodile, ou bien encore mi-dauphin, mi-antilope : il représente à la fois le côté sombre et le côté lumineux de l'Être.

Makara, monstre marin symbolise la fécondité des eaux. Il est un des attributs du 1er chakra, Svadhistana chakra, le chakra sacré qui est relié à l'élément eau. L'eau et ses qualités de fluidité, l'eau qui prend la forme de ce qui la contient, l'eau qui change d'état. De même, le pratiquant qui réalise parfaitement Makarasana, supprime les remous et acquiert la stabilité du mental, descend dans les profondeurs de son être pour trouver la réalité ultime et change d'état pour s'élever du domaine physique au domaine spirituel de l'unité.


Vous trouverez de nombreuses variantes à cette posture. Nous vous proposons un enchaînement à réaliser toujours en accord avec le souffle, avec lenteur et dans le ressenti, sans crispation. Il est préférable de placer cette posture après des étirements.

Pour faire un parallèle avec la prise de cette posture, j'ai l'habitude de dire que pour essorer un drap (sans machine à laver !) il faut d'abord bien étirer le drap avec deux forces opposées et ensuite garder cet étirement et tordre le drap. Puis quand il est essoré, on l'étire à nouveau ;-)


Les yeux sont fermés, la concentration est posée sur la torsion de la colonne vertébrale au niveau du 4ème chakra, Anahata chakra, le chakra du coeur.

"En se concentrant sur ce point subtil de l'Amour, le yogi passe du stade animal au stade spirituel" Shri Mahesh.


(Sources : Iconographie de l'hindouisme d'Eva Rudy Jansen - Ed Binke Kok ; Yoga et symbolisme de Shri Mahesh - Ed du Rocher ; Revue Yoga et Vie n°16, 17, 20 98 éditées par le CRCFI)

0 vue

© 2017 Yogagliardi - par Isabelle Gagliardi • Professeur de Yoga, gestion du stress, massages Ayurvédiques • isabelle@yogagliardi.fr • Tél. : 06 12 27 17 05